L'histoire de la prud'homie Saint Jean est racontée dans le premier tome de l'œuvre d'Augustin Fabre Les rues de Marseille publié en 1867.

Aux Archives Municipales peut être consultée une Ordonnance de Renouvellement du Papier Terrier (cadastre détaillé) [BB-1608] de 1729 identifiant comme bien à déclarer au Pouvoir Royal les "..Maisons, Héritages, Terres, Bois, Iles, îlots Péages, Travers, Bacqs, Bateaux, Passages, Pêcheries, Paluds, Rivières, Etangs,...". Cette liste impressionnante préfigure une recherche d'universalisme économique dans lequel les petits métiers de la pêche se trouveront rapidement marginalisés au rang de "bricolages de circonstance", de "ruses de chasseurs-cueilleurs", etc.

La prud'homie du quartier Saint Jean (fondation vers 1431)
Bibliographie

Un ouvrage de légende écrit par un ancien prud'homme de l'Estaque : couverture dos.

Sitographie

La prud'homie de l'Estaque est recensée par l' Inventairer Régional.

Carte