La prud'homie de Sète - Etang de Thau élit tous les trois ans un Prud'homme Major, pour la juridiction de Sète, et trois Prud'hommes pour les villes de Bouzigues, Mèze et Marseillan (Sète-étang de Thau, Mèze - Les eaux de l'étang de Thau et d'Ingril exclusivement. Décret n°93-56 du 15 janvier 1993 ). Ce sont des patrons-pêcheurs qui remplissent les conditions d'ancienneté dans la profession.

Les actions juridiques de cette prud'homie sont peu nombreuses, et sont toujours réglées à l'amiable. Ce sont essentiellement des interventions de soutien pour défendre des dossiers en cas de dégradation de matériel par des plaisanciers qui n'ont pas vu des filets, par exemple, auprès des assurances. La prud'homie fait appel à la gendarmerie en cas de malversation (braconnage,...)

Les prud'homies se rassemblent à l'échelon régional, dans le cadre du Comité Régional des Pêches pour les affaires générales (licences de pêche) et les questions relatives à la protection de la ressource halieutique (palourdes, thons, anguilles,...)

La prud'homie n'est pas très impliquée dans les activités festives. Elle adhère au CPIE de l'Etang de Thau depuis sa création.

Ecoethnologie

Les pêcheurs des lagunes du Languedoc.

La prud'homie à Marseillan

Gestion de la ressource halieutique.

Protection du patrimloine naturel

Le sauvetage des palourdes

Partenariats

Le CPIE de l'Etang de Thau

Carte